Auteur : Lucie Roth
Publié : jeudi 24 décembre 2020

Boulazac. Les élèves de l’école hôtelière de la CCI ont réalisé 100 paniers repas distribués à des personnes dans le besoin, dans le cadre de l’opération  Les Bouffons de la cuisine.

 

Des élèves cuisinent 100 repas pour des fêtes à emporter

 

« On n’est pas des experts chocolatiers mais je vous montre les bases, pour les desserts ; ça peut servir ! » Lorsqu’il étale le chocolat fondu sur la feuille de transferts, la main de Loïc Perrucaud, professeur de cuisine à l’école hôtelière de la CCI, est sûre ; celle de son élève, un peu moins. Mais peu importe. Ici, le principe est d’apprendre.

Ce mardi après-midi, les élèves de terminale bac pro cuisine se livrent en effet à un exercice inhabituel pour eux : confectionner 100 repas de fêtes, dont le menu a été imaginé par leur enseignant pour l’opération caritative Les Bouffons de la cuisine. Pour cette première édition en Dordogne, le format habituel de repas servi à table par des chefs à des bénéficiaires d’associations de solidarité a dû être revu : ce sont donc des paniers repas que les élèves ont élaboré. 

Velouté de potimarron, raviole aux cèpes, sauce foie gras, ballotine de volaille et bûche de Noël : le menu ne présente pas de difficultés techniques particulières. « Mais ils sont moins habitués à la production de masse et doivent apporter une attention toute particulière pour que le plat numéro 1 soit aussi bon que le plat numéro 50 », précise le chef Loïc
Perrucaud qui s’est attaché à la saisonnalité des produits. « Le côté locavore, c’est ma façon de penser à 300 % et la préservation de la planète, de la nature, le travail avec les producteurs locaux, c’est ce qu’on doit transmettre à nos jeunes. » 

 

Donner le sourire avec un repas

 

Au total, il a fallu 30 heures de travail aux quatre classes mobilisées, soit 35 personnes, des bac pro aux CAP cuisine, ainsi que des adultes en formation, pour réaliser les 100 paniers. Tous se sont montrés très enthousiastes selon leur enseignant, qui avoue avoir été « agréablement surpris » par l’implication de ses élèves. « La motivation est différente, c’est pour plus de monde que lorsqu’on travaille des recettes individuelles, et là c’est dans une démarche sociale », notent Rémi Roulin et Adeline Wiewior, deux des cuisiniers en formation. Adeline a notamment passé un certain temps à l’atelier emporte-pièce pour réaliser minutieusement les mini pièces en pâte d’amande décorant les desserts. 

« C’est une opération qui tombe bien, estime de son côté Florence Maulin, responsable du pôle hôtelier. Puisqu’on ne peut pas ouvrir nos restaurants en ce moment, c’est une occasion pour que la production aille directement à des gens dans le besoin. » 

« Le principe, c’est d’inviter des gens qui ne sont jamais allés au restaurant de leur vie à déguster de bons produits, dans de belles assiettes », rappelle Valérie Bernini, secrétaire générale de l’association Les Bouffons de la cuisine, à l’origine de l’opération. Pour Loïc Perrucaud, le but est de donner « le sourire et de l’espoir à travers un repas ». 

Mission réussie, jeudi dernier. Les bénéficiaires désignés par le CCAS de Boulazac, le Secours populaire et la Croix-Rouge, sont venus récupérer avec joie leur repas de fêtes. Pour la remise des paniers, des chefs du département avaient fait le déplacement et se tenaient aux côtés des élèves. « C’est la première fois que je reçois un colis comme ça. Ça me réjouit », expliquait Jacqueline, une des bénéficiaires. 

La solidarité ne s’est pas cantonnée aux cuisines puisqu’une collecte de cadeaux a également été organisée au sein de l’école afin de remettre quelques surprises et jouets aux bénéficiaires. La garantie de belles fêtes pour tous, à la fois sur la table et au pied du sapin.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex