Auteur : Agrafil

L’UE et les États-Unis ont décidé la suspension, pour une durée de quatre mois, de leurs sanctions mutuelles dans le cadre du différend Airbus-Boeing, ont annoncé le 5 mars Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, et Franck Riester, ministre du Commerce extérieur. « L’UE va ainsi suspendre les droits douanes additionnels qu’elle imposait depuis le 10 novembre dernier sur 4 milliards de dollars de produits américains. Les États-Unis vont, de leur côté, suspendre les droits de douanes additionnels qu’ils imposaient depuis le 18 octobre 2019 sur 7,5 milliards de dollars de produits européens dont 3,2 milliards de dollars de produits français ». La suspension des droits de douanes additionnels de 25 % pour une grande partie des vins et spiritueux français « apportera un réel soulagement aux exportateurs français du secteur », a commenté le président de la FEVS, César Giron. Un soulagement “particulièrement bienvenu” aux exportateurs qui, depuis 18 mois, subissent ces taxes issues d’un conflit qui leur est étranger. Les exportateurs attendent un soutien de l’État aux entreprises « pour leur permettre de rebondir rapidement et de regagner les parts de marché aux États-Unis qu’elles avaient perdues ». Le même jour, le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) a salué cette « très bonne nouvelle pour le cognac », moins d’une semaine après la venue au BNIC de Franck Riester.

 

 

Retour à la Une 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex