Auteur : Agrafil
Publié : mardi 12 janvier 2021

« Les ventes de substituts de lait à base de plantes contribuent à la baisse des ventes de lait de vache, sans en être l’un des principaux moteurs », rapporte le service de recherche économique du département américain à l’Agriculture (USDA) dans une note publiée le 7 décembre. Selon l’étude américaine sur laquelle elle se base, l’augmentation des ventes d’alternatives végétales au lait – à base par exemple d’amandes pour les plus populaires, de soja ou encore de riz – a une incidence négative sur les achats des ménages américains de lait de vache. Le taux de remplacement entre les deux types de produits serait d’environ un pour un. En d’autres termes, chaque litre de substituts végétaux au lait acheté peut remplacer un litre de lait de vache. La consommation de lait par habitant aux États-Unis décline depuis le milieu des années 40, avec une accélération de la tendance ces dernières années. Si la baisse annuelle était de 1 % entre 1995 et 2009, elle a été de 2,5 % entre 2010 et 2017. Selon les données du pénaliste Iri, entre 2013 et 2017, les achats hebdomadaires de lait de vache des ménages américains ont diminué de 12 % quand ceux de similis végétaux ont augmenté de 36 %.

Retour à la Une 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex