Auteur : Agrafil
Publié : lundi 8 mars 2021

À l’occasion d’un déplacement en Haute-Garonne le 4 mars, le ministre de l’Agriculture s’est rendu au centre Inrae Occitanie-Toulouse. Il y a notamment découvert – et piloté – une des trois seules Phénomobiles de France: un robot équipé de capteurs et caméras multispectrales conçu par l’Inrae et fabriqué par deux entreprises françaises (Meca 3D et Robopec) pour caractériser les cultures de grande taille. Fruit d’un programme de recherche d’un budget de 2 M€, la Phénomobile à elle seule a coûté 500 000 euros. « Il ne s’agit pas d’un outil à destination des agriculteurs, mais les données et informations qu’il génère et les technologies qu’il utilise pourraient servir aux producteurs », a précisé Gilles Tison, de l’Inrae de Toulouse. Ce dernier a indiqué à Agra Presse que l’innovation aurait même attiré l’attention de Syngenta. De son côté, le ministre a fait part de sa volonté d’encourager le recours à des agroéquipements modernes, susceptibles d’attirer une nouvelle génération d’agriculteurs. « Nous avons lancé dans le cadre du plan de relance un énorme plan de modernisation des équipements doté de plus de 215 M€. Il a rencontré un vif succès », a déclaré le ministre, qui a précisé cependant à ses interlocuteurs de l’Inrae qu’« une poche de financement » serait réservée à la recherche. (Bérengère Bosi)

Retour à la Une 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex