Pollinisateurs: une nouvelle stratégie européenne sans réels moyens

La Commission européenne a présenté le 24 janvier une version révisée de son initiative sur les pollinisateurs adoptée en 2018, visant à inverser le déclin des pollinisateurs (abeilles, papillons, syrphes) d’ici à 2030. La première version avait été critiquée pour ses nombreuses lacunes. Sur le volet des pesticides, que le commissaire européen à l’Environnement Virginijus Sinkevicius considère comme «l’une des principales menaces pour les pollinisateurs», la plupart des mesures prévues sont déjà en discussion et assez largement malmenées par les Etats membres: révision de la réglementation sur l’utilisation durable des pesticides, mise à jour du guide d’évaluation des risques ou encore proposition de règlement sur la restauration de la nature. De plus, Bruxelles promet de surveiller plus attentivement les autorisations d’urgence accordées pour les pesticides nocifs pour les pollinisateurs (déjà remises en cause par un récent jugement de la Cour de justice de l’UE).

Partagez cette brève
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Brèves récentes

Dernières actualités

Nos dossiers

Précédent
Suivant