Néonicotinoïdes: pas de troisième dérogation pour la filière betteravière

«Il n’y aura pas de troisième dérogation pour les néonicotinoïdes», a déclaré le ministre de l’Agriculture Mars Fesneau le 23 janvier à l’issue d’une réunion avec les professionnels de la filière betteravière. Saisie sur la dérogation accordée par la Belgique aux semences enrobées de néonicotinoïdes (NNI), la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) avait conclu dans un arrêt rendu le 19 janvier que les États membres ne peuvent ré-autoriser des molécules «expressément interdites». À six semaines des semis de betteraves, il s’agit «d’un coup difficile», a souligné le ministre de l’Agriculture, qui a annoncé la mise en place «d’un dispositif qui permettrait de couvrir les pertes liées à la jaunisse, et ce le temps de trouver les alternatives dont la filière a besoin», sans en préciser l’enveloppe.

Partagez cette brève
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Brèves récentes

Dernières actualités

Nos dossiers

Précédent
Suivant