Auteur : Alexandre Merlingeas
Créé : jeudi 23 juin 2022

Culture. Les séances en plein air de Ciné passion commencent le 1er juillet au château de St-Michel-de-Montaigne. L’association propose une centaine de projections à travers le département tout l’été.

 

Le cinéma sort des salles cet été

 

Rafaël Maestro, directeur de Ciné passion, et Julien Robillard, responsable diffusion, affichent un bel enthousiasme à l’approche du lancement de la saison du cinéma en plein air. Pour la présentation du programme de cette 25e édition, le 20 juin au Watson’s pub, à Périgueux, ils avaient invité Tony et Jordan Bonnet, deux jeunes en service civique au cinéma et à la bibliothèque de Mussidan. Cette commune accueille deux projections en extérieur, le 8 juillet et le 2 août, espace Allary.

Il faut dire que le programme est bien rempli avec une centaine de projections, de juillet à début septembre. La saison commence officiellement le 1er juillet au château de Montaigne, à St-Michel-de-Montaigne, avec “Le Sens de la fête”. De nouvelles communes intègrent la programmation, comme St-Capraise-de-Lalinde, Monfaucon et même la ville de Bergerac. 

Certaines projections auront un caractère exceptionnel, telle que “La panthère des neiges” dans la cour du château d’Hautefort, le 11 juillet. Les sites du Conseil départemental accueilleront plusieurs soirées : “Tout en haut du monde”, le 1er août à l’étang de Rouffiac, et “Cyrano de Bergerac”, le 5 août, au Domaine de Campagne, notamment. Deux ciné-concerts auront lieu au Parc du Bournat, le 29 juillet et le 6 août. Le 8 août, Ciné passion s’installera au Domaine de Lavalette à St-Félix-de-Villadeix avec la projection du film “Les saveurs du palais”. Quatre projections se dérouleront aussi à Périgueux, au parc Gamenson et au parc Vésone. Enfin, Monpazier accueillera “Le dernier duel” de Ridley Scott, le 11 août, au cœur de la bastide où une partie du film fut tournée. Les projections commencent au coucher du soleil. Une solution de repli est prévue en cas de mauvais temps. 

 

Un marché en baisse

 

Après les épisodes de la Covid-19 et du pass sanitaire, le monde du cinéma aimerait reprendre une activité normale. Mais l’inflation et la crise du pouvoir d’achat sont de nouvelles problématiques qui jouent sur la fréquentation des cinémas depuis le début de l’année. « Aux États-Unis, 10 % des salles ont fermé. En Europe, la situation est diverse mais tendue dans de nombreux pays comme l’Espagne ou l’Italie », a indiqué Rafaël Maestro. En France, la fréquentation a baissé de 38 % lors des cinq premiers mois de l’année. « Plus les salles sont grandes, plus la baisse est forte, constate-t-il. Dans le réseau Ciné passion, nous nous en sortons plutôt bien avec - 20 % et 83 000 entrées réalisées entre janvier et la fin du mois de mai. » Il explique cela, d’abord, par une diversité de l’offre cinématographique qui fidélise davantage les spectateurs. « Deuxièmement, nous avons mis le paquet sur le public des scolaires, puisque 20 000 sont venus, de l’école élémentaire au lycée. »

Les responsables de Ciné passion espèrent que la saison estivale de plein air va pouvoir inverser cette tendance, en attirant un public plus familial qui va peu ou pas au cinéma.

 

Le programme complet est sur cine-passion24.com.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex