Auteur : Alexandre Merlingeas
Publié : jeudi 22 juillet 2021

Plazac. Tony Sautier a lancé la marque Périgord food box. Il vend sur internet plusieurs formules de boxes composées de produits périgourdins.

 

Des boxes 100 % produits locaux

 

Tony Sautier a aménagé des locaux dans une grange attenante à l’ancienne ferme de ses grands-parents, sur les hauteurs de Plazac. Ici, il dispose d’un bureau pour l’accueil, la gestion administrative et un lieu de stockage de ses produits, dans lequel il confectionne ses boxes avant expédition par Colissimo ou Mondial relay. Quelques clients viennent aussi les retirer sur place. Il envisage déjà de s’agrandir.

C’est en 2020 que le jeune homme de 25 ans et ses deux sœurs développent l’idée de proposer des boxes composées de bons produits du terroir. Lors d’un repas de famille, à l’été 2021, ils partent du postulat qu’il n’est pas si évident de s’approvisionner, surtout lorsque l’on n’habite pas sur place. « Ce n’est pas forcément facile de trouver de vrais bons produits du Périgord. D’autant plus qu’avec la Covid, nous nous sommes dit qu’il ne serait pas aussi aisé de venir chez nous. Pourquoi ne pas envoyer nos produits ? »

Ils développent alors l’idée de créer des boxes toutes prêtes à commander sur un site internet. L’entreprise commence son activité en décembre 2020. Ses sœurs, qui vivent hors du département, l’aident dans sa démarche pour la communication sur Facebook et Instagram, sans oublier la création du visuel de ses coffrets. 

Il propose quatre types de boxes différentes : la veggie, la casse-croûte, la fine-bouche et l’apéro. Le prix varie de 33 € à 49 €. On y trouve différents produits : vins rouge et blanc, bière artisanale, rillettes, foies gras, pâtés de campagne, saucisses sèches, chorizo, tartinades végétariennes, biscottes… « J’ai grandi ici. Je connaissais une partie des producteurs avec un savoir-faire traditionnel. » Il précise : « La casse-croûte se vend le mieux alors que la fine bouche est plus haut de gamme avec du foie gras. L’apéro comprend de la salaison. La veggie est dans l’air du temps. » 

 

En France, à l’étranger et en local

 

Parmi les produits locaux intégrés dans ses boxes, il propose un vin rouge du château le Raz à Saint-Méard-de-Gurçon, un vin blanc moelleux IGP Périgord et la bière blonde 24 de la brasserie de Sarlat. Le pâté, les rillettes et les tartinades proviennent de La Maison Vaux, une charcuterie traditionnelle et familiale basée à Sarlat. Tony Sautier prend aussi le foie gras et des rillettes chez Patrick Catinel, éleveur et producteur à Fanlac. Les toasts sont issus de la production de la biscotterie artisanale La Chanteracoise, à Saint-Germain-du-Salembre. Il vend de la moutarde au piment du Périgord d’un moutardier de Thonac.

Il prévoit déjà de créer de nouvelles boxes sur le thème de la truffe et une autre à base de produits sucrés. Dans un avenir un peu plus lointain, il envisage d’aménager un lieu d’accueil sur site pour déguster les glaces de Roland Manouvrier, artisan à Saint-Geniès, chez lequel il a travaillé. Il fourmille d’idées concernant le développement de son entreprise afin de « muscler » la publicité. « Au départ, nous voulions vendre que par expédition. Quand j’ai commencé à me faire connaître des locaux m’ont fait travailler tels des comités d’entreprises, des logements de vacances ou des gîtes dans une trentaine de kilomètres autour. Il y a aussi un développement local. » Il envisage de faire des marchés d’été.

Il expédie dans toute la France, surtout dans le nord, à l’étranger et même au Maroc. « J’en ai envoyé dans le sud de l’Espagne, à Alicante, et en Allemagne », dit-il. Les boxes sont disponibles sur www.perigordfoodbox.com


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex