Publié : jeudi 1 juillet 2021
Jean Ricateau, directeur des rédactions

 

Le grand gagnant des dernières élections départementales et régionales est malheureusement l’abstention. Rendez vous compte : seulement un électeur sur trois s’est déplacé pour aller voter. Cette situation est le reflet d’une société individualiste qui se cache derrière des arguments irrecevables pour se justifier. Qui peut prétendre aujourd’hui ne pas être concerné par la dépendance, les politiques sociales ou l’éducation ? Rien que ces trois domaines doivent toucher, de près ou de loin, une très grande majorité des habitants de notre département. Et ce ne sont pas les seules compétences des Départements et des Régions. Alors, comment qualifier ces électeurs qui ne se déplacent plus ou, pire, qui ne se sont jamais déplacés ? Cela ressemble, à s’y méprendre, à une réaction d’enfants gâtés. Plus habitués à se plaindre, à râler, à contester qu’à proposer, s’investir et s’engager. C’est le mal de notre société de consommation. Mais tout ne s’achète pas, tout ne se monnaye pas et, surtout, pour qu’une démocratie « fonctionne », il faut des citoyens qui s’investissent un minimum. Se déplacer pour aller voter fait partie de cet engagement.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex