Auteur : Alexandre Merlingeas
Publié : jeudi 19 novembre 2020

Rouffignac. L’Atelier des créateurs expérimente une vente privée de créations artisanales sur Facebook, du 16 au 21 novembre. Une alternative à l’obligation de fermer la boutique à cause du reconfinement.

 

Une vente privée de création sur facebook 

 Dans ce contexte difficile, Sophie Berndt ne se laisse pas aller à la morosité et au découragement. Même si le reconfinement a signifié la fermeture de la boutique de créateurs située dans une ancienne maison d’habitation sur trois étages, 2 place de la Mémoire, transformée en lieu de vente. Cette tapissière d’ameublement dynamique reste optimiste et entretient même le doux espoir de rouvrir le 1er décembre. Le lieu propose à la vente une grande variété de créations : bijoux, vêtements customisés, tissus, céramiques, tableaux, sculptures, peintures, luminaires, mobiliers … « Nous essayons d’éveiller les gens aux créations artisanales. Nous avons aussi la volonté écologique de mettre en avant le surcyclage pour donner une seconde vie aux objets. »

Lors du premier confinement, le magasin a fermé avant de rouvrir en juin avec les mesures sanitaires adaptées et une limitation du nombre de personnes. À la même période, la mairie de Terrasson a contacté L’Atelier des créateurs pour ouvrir une galerie en juin, rue de la Halle. « Nous y vendons plutôt des grosses pièces pour être complémentaires de Rouffignac », indique Sophie Berndt. 

À l’occasion de cette seconde fermeture forcée, l’association expérimente une “Vente privée édition limitée” sur la page Facebook de L’Atelier des créateurs (870 abonnés), du 16 au 21 novembre. Tout au long de la semaine, un album photographique a présenté des créations sur le thème du blanc et du vert. Samedi soir à 19 h, chaque photographie sera à nouveau postée avec, cette fois, le prix indiqué. La personne la plus rapide à poster un commentaire achète l’objet qu’elle récupère à la boutique ou par La Poste. La vente dure deux heures. Pour participer, il faut s’inscrire préalablement jusqu’à samedi 19 h. « Nous allons tester avec dix objets. Nous voudrions continuer après. » Il est aussi possible d’acheter sur le site latelierdescreateurs.eproshopping.fr. « Une créatrice de cosmétiques solides, Élisa Lubeigt, m’a contactée pour créer une boutique sur Périgueux, 5 rue de l’Ancien-Hôtel-de-Ville », ajoute-t-elle. Il s’agit du Boudoir d’Élisa qui doit ouvrir lors du déconfinement.

 

Une boutique atypique

 

Sophie Berndt, tapissière d’ameublement, et son mari Franck, sculpteur sur fer et concepteur de luminaires, sont à l’origine de l’ouverture de la boutique avec un collectif de créateurs. À la suite d’un changement radical de vie professionnelle, lui était militaire, elle officiait dans la police scientifique, puis un passage par l’activité de brocanteur, le couple quitte Istres pour rejoindre le Périgord en 2016. Sophie intègre le comité des fêtes et commence à participer, puis organiser, des marchés de créateurs. « Nous avons rencontré beaucoup de créatrices qui nous disaient qu’il faudrait se regrouper pour vendre et vivre un jour de nos créations », dit-elle, ajoutant avec humour : « Mon mari, il plane à 10 000 ! Moi, je suis créatrice mais j’ai les pieds bien sur terre. Il faut libérer les créateurs des tâches administratives. » 

Une association voit le jour en 2018 regroupant une vingtaine d’adhérents. Le collectif visite la maison d’habitation et décide de louer les 100 m2 répartis sur trois étages. « C’est une boutique atypique. Nous avons toujours détesté les concept stores où chaque créateur n’a qu’une armoire où exposer. Nous essayons de mélanger tout le monde et de créer des univers pour donner envie aux gens. Toutes les créations peuvent se marier dans un même endroit. » La Chambre de métiers et de l’artisanat a accompagné ce projet.

 


 

CRÉATEURS

 

Les exposants changent régulièrement à l’Atelier des créateurs. Actuellement : L’Atelier de Satori (décorations, vêtements customisés), l’Artderien (objets de recyclage, bijoux), B2C (tapissier, fer et cuir repoussé), Button Badger (créations d’objets éco-recyclés, céramique), Florence Laveaux (sculpture au canif sur bois), l’Atelier Minaka (sérigraphie), Jean-Marc Attard (figurines), Emmanuelle Bouscaillou (céramique et porcelaine), Arno Labreuille (tapissier d’ameublement), Goulven Jouquan (peintre-créateur), Et Si (créations tissus).


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex