Auteur : Dominique Buridant
Publié : vendredi 22 mai 2015

Promotion. La Chambre de métiers et ses partenaires ont présenté la semaine dernière à la Filature de Belvès l’édition 2015 de son traditionnel Carnet de route des métiers d’art de Dordogne.

Sur la route des métiers d’art

Une soixantaine d’artisans ont investi la filature de Belvès où a eu lieu le 12 mai la présentation du Carnet de route des métiers d’Art 2015, en présence de la sous-préfète de Sarlat, du président de la Chambre de métiers de la Dordogne, d’élus du Conseil départemental et de Guy Legrand, faïencier à Siorac-en-Périgord et président de Valoris’Art, association créée avec Yonel Faure, souffleur de verre à Carsac-Aillac.
Ce livret, distribué à 60 000 exemplaires, a pour but de mieux faire connaître les artisans d’art et artistes du Périgord désireux de recevoir du public dans leurs ateliers et qui s’engagent à travers une charte de qualité à réserver un accueil chaleureux et personnalisé aux visiteurs, à leur proposer leurs créations et à leur faire découvrir leurs métiers et savoir-faire. Il est réalisé en collaboration avec la chambre de Métiers, le Conseil départemental, l’association Valoris’Art, le comité départemental du tourisme, le pôle expérimental des Métiers d’Art de Nontron, le Réseau Métiers d’Art Pays de Bergerac et la Filature de Belvès. Cette présentation était accompagnée, pour la première fois, d’une exposition vente, ouverte au public de 14 h à 18 h jusqu’au 24  mai.
Six cents hommes et femmes et deux cents métiers différents composent l’artisanat d’art en Dordogne, répartis en trois grands secteurs : les métiers de tradition, les métiers de conservation et les métiers de la création. Soixante-dix-sept de ces créateurs sont présents dans cette 17e édition du Carnet de route, soit 25 de plus que l’année passée.

Six circuits touristiques, d’atelier en atelier

La nouveauté 2015 est la présentation de six circuits touristiques sur l’ensemble du département, qui conjuguent ateliers d’artisans et sites remarquables, invitant à la balade ludique et pédagogique, permettant plus de visites et plus de renvois entre ateliers.
Le Chemin du Haut Périgord emmène de Périgueux à Saint-Estèphe, en passant par Bussac où l’Atelier Or de Terre fait son entrée dans le livret avec ses sculptures sur argile, de même qu’Ona Volungeviciute, céramiste à Saint-Jean-de-Côle qui fabrique du colombin, ou Sandrine De Cacqueray à Brouchaud avec la technique japonaise raku, ainsi que Passion Savon à Bourgnac, fabrication artisanale de savons depuis plus de 30 ans mais pour la première année sur la route des métiers.

Sur le Chemin de la Vallée

Vézère, Julie Lopez à Terrasson fait également son entrée dans le carnet de route avec son atelier de pièces d’art en grès décorés d’émaux.
Sur le Chemin de Sarlat et son pays, La Casamidyni ouvre son univers coloré et lumineux de mosaïste à Marquay tandis qu’Éric Gérard à Marcillac-St-Quentin, ancien taxidermiste, s’est reconverti dans la fabrication d’oiseaux en bois sculptés et peints.
Le Chemin de la Confluence Dordogne Vézère mène chez Marie-Pierre Méheust qui crée des pièces uniques poétiques et humoristiques en terre vernissée à Limeuil, dans l’ambiance feutrée d’une maison de couture avec M.A. Guené à Belvès ou dans la Malle aux Costumes de Catherine Ingrassia à Audrix.
Le Chemin du Pays bergeracois fera découvrir les bijoux uniques en broderie perlée de Myriam Moszkowicz à Bergerac ou ceux créés à partir de véritables grilles de vigne ornées de pierres fines d’Annabelle Degroote à Saussignac.
Sur le Chemin des Bastides du Périgord enfin, c’est la surprise avec le double savoir-faire de Stéphane Miglierina qui allie céramique et différentes essences de bois tournées.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex