Auteur : Nadine Berbessou
Publié : vendredi 27 février 2015

 Économie. La Chambre de commerce et d’industrie de la Dordogne organise le 5 mars, au Pôle interconsulaire, les 2es rencontres d’affaires de l’A89, pour les entreprises de la santé, du bien-être, du luxe, de l’agroalimentaire et de la nutrition.

Fédérer les entreprises de l’A89

Fédérer les entreprises qui vivent et travaillent autour de l’axe structurant qu’est l’autoroute qui relie Genève à Bordeaux, les faire se rencontrer pour qu’elles puissent développer des relations commerciales, tels sont les objectifs des 2es Rencontres d’affaires de l’A89, organisées le 5 mars par la Chambre de
commerce et d’industrie de la Dordogne. En 2013, la manifestation s’était déroulée à Tarare, près de Lyon, lieu choisi symboliquement puisque venait d’entrer en service le dernier tronçon de l’axe autoroutier.
Christophe Fauvel, président de la CCI périgourdine, et François Gaumet, directeur du Pôle projet, ont présenté la semaine dernière la manifestation, avec déjà une première satisfaction puisque de nombreux responsables d’entreprises et élus de l’axe s’étaient inscrits pour participer à la journée.
Deux thématiques ont été retenues : le secteur de la santé, du bien-être et du luxe et celui de l’agroalimentaire et de la nutrition. Plusieurs tables rondes sont prévues, sur les alliances de proximité comme vecteur de compétitivité ou encore les acteurs structurants comme levier de croissance. Des entreprises locales interviendront dans les débats, comme Beauty Success, CWD, Interspray, Les Tanneries de Chamont, Fromarsac, Caviar Huso… Les équipements structurants qui participent au développement des entreprises seront également présentes, comme l’Institut du goût, le Pôle d’excellence aux métiers du cuir, etc. Deux séances “rendez-vous d’affaires” permettront aussi des échanges rapides entre responsables d’entreprises, avec en ligne de mire la création d’affaires entre eux.
Pour MM. Fauvel et Gaumet, les apports de l’A89 à l’économie locale ne sont plus à prouver. En témoigne le nombre d’entreprises qui sont restées dans le département grâce à elle et qui se sont développées.

Impact économique et social

En début de journée, sera aussi présenté l’impact socio-économique qu’a eu l’A89 sur le territoire de la Dordogne, une étude que tout concessionnaire est tenu de réaliser dix ans après la mise en service d’un tel axe. « En Dordogne, beaucoup ont craint que l’activité économique soit aspirée par la région bordelaise. Ce n’est pas le cas, a commenté François Gaumet. Le territoire le plus dynamique qui regagne des habitants est la vallée de l’Isle. Des entreprises arrivent. Le pôle universitaire de Périgueux se développe. Tout ceci grâce à l’autoroute qui a permis de désenclaver le département ».


 PROGRAMME

9 h 30 : accueil. 10 h : ouverture par Christophe Fauvel, président de la CCI, Antoine Audi, maire de Périgueux, Jacques Auzou, président du Grand Périgueux. 10 h 15 : présentation de l’impact socio-économique de l’A89 sur les territoires. 10 h 45 : table ronde sur les alliances de proximité, vecteur de compétitivité. 12 h 15 et 14 h : rendez-vous d’affaires. 14 h 30 : table ronde sur les acteurs structurants, leviers de croissance. Clôture des rencontres à 16 h par Jean-Claude Jourdan, président de l’association Trans’européenne.
La journée sera animée par le journaliste Jean-Christophe Giesbert.


« Se rapprocher de la métropole bordelaise »

Développement. L’autoroute A89 a permis que le groupe Beauty Success fasse le choix de rester en Dordogne et d’y regrouper ses plates-formes, avec à terme la création d’une douzaine emplois.

11 basLe groupe Beauty Success est en pleine croissance. Et c’est parce que l’autoroute A89 traverse le département que son cofondateur Philippe Georges a fait le choix de rester dans le département. « Quand j’ai décidé de ramener le siège social de Paris à Bordeaux, je savais qu’il me faudrait faire au moins trois aller-retour par semaine entre Périgueux et la métropole bordelaise. Aussi, je n’ai fait ce transfert qu’avec l’ouverture de l’autoroute ».
L’axe a aussi permis au chef d’entreprise de lancer le projet de regroupement des quatre plateformes périgourdines Beauty Success sur un seul site. La construction d’un immense bâtiment d’un hectare couvert est en cours, à St-Astier, près de l’échangeur de l’autoroute, sur la zone de la Vallée de l’Isle.
La nouvelle infrastructure devrait être opérationnelle l’an prochain, avec la création d’une douzaine d’emplois.
Autre intérêt pour Philippe Georges de ces temps de parcours réduits avec la métropole bordelaise grâce à l’autoroute : une plus grande facilité pour le recrutement des cadres. « Sans cela, ils ne viendraient pas à Périgueux. Aujourd’hui, certains se fixent ici », souligne M. Georges.
De plus, la métropole bordelaise et la Gironde se développent. La Dordogne a tout intérêt à se rapprocher de ce département avec ses 1,5 million d’habitants pour profiter de cette croissance.

Projets à l’international

La première parfumerie du groupe a été créée par Nicole Georges, la mère de Philippe, il y a quarante ans. Le groupe Beauty Success est né en 1995. Il est composé de 125 entreprises pour la plupart familiales.
Beauty Success compte aujourd’hui 300 parfumeries partout en France, avec un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros et 1 700 salariés.
L’entreprise est également présente au Maroc où elle détient 30 % des parfumeries du pays.
Un autre projet est bien avancé. Beauty Success a conclu un accord avec CFAO, entreprise internationale cotée en bourse et leader en matière de distribution de marques et de services en Afrique et en Outre-Mer.
Il va s’agir d’implanter dans les dix années à venir des parfumeries sur le continent africain. Le projet porte sur 21 boutiques. La première devrait ouvrir en septembre prochain à Abidjan, en Côte-d’Ivoire.
D’après l’interview réalisée par la CCI de la Dordogne


EN CHIFFRES

  • 300parfumeries sous franchise en France, détenuespar 125 entreprisesfamiliales pour la plupart, représentant 1 700 salariés
  • 200 millions d’euros de chiffred’affaires hors taxes

Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex