Auteur : Nelly Fray
Publié : vendredi 24 avril 2015

Impôt sur le revenu. Les 246 099 contribuables de Dordogne devront avoir déclaré leurs revenus avant le 19 mai (dossier papier) ou le 2 juin sur internet. La direction des finances a présenté les principales nouveautés fiscales.

Les Périgourdins encouragés à télédéclarer

Les 246 099 contribuables de Dordogne viennent de recevoir leurs documents pour déclarer leurs revenus de l’année 2014. L’an dernier,
27 % d’entre eux sont passés directement par le site impots.gouv.fr et certains ont même demandé à ne plus recevoir le dossier papier. Mais aucune obligation à télédéclarer (contrairement à d’autres déclarations comme la TVA, exclusivement en ligne). Néanmoins, le contribuable aurait plutôt intérêt à opter pour la voie dématérialisée, à en croire Francine Picard, directrice du pôle fiscal de la direction départementale des finances publiques.
D’abord, ils ont plus de temps pour le faire (jusqu’au 2 juin au lieu du 19 mai pour la déclaration papier.) Les données sont pré-identifiées et la navigation est simple. Elle permet même d’obtenir le montant estimé de son impôt en même temps que l’accusé de réception du dossier.
Enfin, et ce n’est pas le moindre des arguments en faveur de la télédéclaration, la personne imposable pourra depuis son ordinateur moduler à la hausse ou à la baisse le montant de ses mensualités. « Autre chose, ajoute Francine Picard, sur internet, vous pouvez rectifier vous-mêmes les données de votre avis d’imposition, cela vous évite d’envoyer un courrier. » Depuis cette année, les primo-déclarants peuvent également déclarer leurs revenus sur internet (y compris sur leur smartphone.)

Barème modifié

Deux nouveautés majeures sont à signaler cette année. D’abord le barème de l’impôt sur le revenu a été modifié de façon à supprimer la première tranche d’imposition de 5,5 % qui s’appliquait à la fraction de revenus comprise entre
6 011 et 11 991 euros.
Désormais, le seuil d’entrée est de 14 % et concerne les revenus d’au moins 9 690 euros par part de quotient familial. Pour limiter l’impact, une décote s’applique lorsque la cotisation d’impôt brut est inférieure à 1 135 e pour les célibataires et 1 870 euros pour les couples. Là encore, l’avantage est calculé automatiquement par le simulateur en ligne si on opte pour la déclaration sur internet.
« La décote peut être avantageuse pour les revenus modestes à moyens », explique Gérard Poggioli, directeur départemental des finances publiques. Selon ses calculs, cela permettrait à un couple avec deux enfants à charge ayant des revenus nets imposables de 42 000 euros de voir leur impôt passer de 1 242 euros à 574 euros pour des revenus 2014 identiques à ceux de 2013.
Autre exemple, un couple de plus de 65 ans, percevant 28 800 e de retraite, et qui a payé l’an dernier 185 euros d’impôt, va devenir non imposable cette année.
D’autres évolutions sont à signaler, notamment l’élargissement des dépenses environnementales prises en compte dans le cadre du crédit d’impôt pour la transition énergétique. Un crédit qui s’applique à hauteur de 30 % dès la première dépense réalisée, mais qui exige de faire appel à un artisan qualifié RGE.


EN CHIFFRES

  • 102 395 Périgourdins imposables sur le revenu en 2014, 41,6 % des contribuables
  • 65 083 télédéclarent, + 8 % / 2013
  • 2 279 euros l’impôt moyen, + 16 %

Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex