Auteur : Lionel Robin
Publié : vendredi 29 avril 2016

Vallée de l’Isle. La 23e édition du festival La Vallée débute le 5 mai prochain à Bourrou et se terminera le 4 juin à Grignols, malgré la défection de la commune de Saint-Astier.

Des repas, des spectacles,  du plaisir pour tous

Sur les flyers, un coup de tampon “annulé” barre le spectacle du 27 mai en soirée initialement prévu à St-Astier. « Cette année, sans aucun dialogue préalable, la mairie de Saint-Astier, lors du conseil municipal du 9 avril, a décidé de ne nous accorder aucune subvention », déplore Jean-Luc Giraudel, président de la Ligue de l’enseignement. Sa structure organise avec le Crac (Centre de rencontres et d’actions culturelles) et de nombreux partenaires le festival La Vallée, dont la 23e édition aura lieu du 5 mai au 4 juin. « Jusqu’à présent, la maire de Saint-Astier disait du bien de La Vallée et la municipalité souhaitait un spectacle de qualité à La Fabrique, ce qui était prévu... », se désole Martine Courault, présidente du Crac. Les Astériens se trouvent donc privés de ce spectacle mais les onze autres
communes participant à ce vaste festival profiteront de la qualité des manifestations prévues. Parmi ces onze communes, une nouvelle vient d’intégrer La Vallée, il s’agit de Saint-Séverin-d’Estissac, et ses 86 habitants...

Succès auprès des scolaires

« Notre philosophie est toujours la même, répètent à l’envi les deux présidents : permettre à ceux qui vivent sur un territoire d’accéder à la culture. » Pour les plus grands comme pour les plus jeunes et avec un certain succès. Ainsi, pour les scolaires, bien que les organisateurs aient augmenté le nombre d’élèves accueillis, soit 700 de plus que l’an dernier pour un total de 4 200, il a fallu refuser des écoles. Pour les maternelles, ce sera entre le 9 et le 13 mai à Chantérac, du 17 au 20 à Gravelle pour les collégiens et du 23 au 27 à Mensignac pour les élèves élémentaires.
Le succès populaire que rencontre La Vallée à chaque édition et dans chaque lieu a posé quelques soucis l’an dernier. Pour y remédier, les organisateurs ont fait évoluer la formule cette année. Du coup, l’entrée sur le site coûtera 3 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Ce prix donne droit aux concerts d’avant et d’après le spectacle. Ce dernier coûtera deux euros de plus, soit une soirée complète à cinq euros.
L’ouverture du festival aura lieu le 5 mai à Bourrou, « qui n’avait jusqu’à présent jamais eu un repas », souligne Martine Courault. C’est l’artiste Eve Nuzzo qui lancera les festivités dès 11 h et sera suivi d’un repas des producteurs locaux. Ensuite l’après-midi sera partagé entre la magie de Félicien le magicien, le trio vocal Aqueles, les contes d’Agnès Doherty et les mystérieuses coiffures de Christophe Pavia.


LA Vallée, toute l’année

Kevin Castagna donnera ses concerts “Chansons d’eux” à Mensignac du 23 au 27 mai pour le jeune public et en ouverture de la soirée du 28 mai, toujours à Mensignac. Ces représentations sont l’aboutissement d’un travail réalisé dans le cadre d’un Cléa (contrat local d’éducation artistique). Porté par le Crac, ce projet a permis à Kevin Castagna de créer son spectacle de chant avec les enfants des écoles de Chantérac et Douzillac, du centre de loisirs de Saint-Astier et des détenus de la prison de Neuvic-sur-l’Isle. Une manière de prolonger les effets de La Vallée toute l’année.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex