Auteur : Nelly Fray
Publié : vendredi 15 septembre 2017

 Économie. La Chambre d’agriculture vient d’obtenir des financements dans le cadre du projet européen Interreg pour aider les entreprises de l’agroalimentaire à vendre leurs produits sur les marchés internationaux.

Un accompagnement à l’export

« Avoir son propre stand sur un salon commercial à Londres coûte environ 392 livres le m2 (soit 465 euros, ndlr). » Michel Oliver, chef du service promotion, tourisme de la Chambre d’agri-culture, sait de quoi il parle. Il accompagne déjà des entreprises sous entité Saveurs du Périgord faire leur promotion sur les grands salons étrangers.
Désormais, ce sont toutes les entreprises agroalimentaires de Dordogne désireuses de s’exporter que son service va pouvoir accompagner grâce aux financements obtenus dans le cadre du programme européen Interreg.
Ce programme va permettre jusqu’en 2019 d’obtenir des financements conséquents (300 000 e sur deux ans à l’échelle départementale, 1,8 million pour les sept partenaires du projet) pour soutenir, accompagner et limiter les dépenses de l’entreprise souhaitant par exemple être présente sur un salon à l’étranger, se faire conseiller et accompagner, travailler en collaboration avec des entreprises internationales...  « C’est l’effet réseau qui va servir de levier pour le business », se réjouit Michel Oliver. Car le projet “Atlantic Food Export”, c’est son nom, met en relation la Chambre de Dordogne et six organismes partenaires travaillant dans le même esprit en Espagne, au Portugal, en Irlande et Irlande du Nord, en Angleterre, au Pays de Galles.

Une action multi-filières

S’il n’est pas rare que des entreprises de Dordogne exportent leurs produits, c’est souvent une démarche individuelle, ou par filière. L’originalité du projet porté par la Chambre d’agriculture est qu’il s’adresse à toutes les entreprises, de la TPE à la grosse coopérative, quelle que soit sa filière de production, du moment qu’elle produit de la qualité.
Pour la Chambre aussi, cette démarche d’accompagner ses ressortissants sur les marchés internationaux est relativement récente. « Nous assurons une présence sur de grands salons internationaux depuis 2014, à Genève, à Düsseldorf..., ou bien sur des événements particuliers de type marché de producteurs », rappelle Jean-Philippe Granger, président de la Chambre d’agriculture. Néanmoins, aucun projet de cette ampleur (une trentaine d’entreprises de Dordogne devraient être accompagnées pour commencer) n’a été tenté.
Aussi, l’organisme consulaire s’est tout naturellement adossé à ses collègues des autres Chambres, CCI et Chambre de métiers, qui ont une expertise en ce domaine. Une association a même été créée, garante de la bonne marche de la démarche qui devra avoir fait ses preuves au bout de deux ans.
Toute personne susceptible d’être intéressée est priée de s’adresser à Maëlle Muller*, du pôle promotion tourisme.
* au 05 53 35 88 70 ou par mail maelle.muller@dordogne.chambagri.fr




EN QUOI ÇA CONSISTE ?

L’accompagnement de la Chambre d’agriculture sera stratégique (formation, conseil, mises en relation...) et financier. En effet, mis à part les déplacements, toutes les dépenses liées à une promotion sur un salon (coût du stand...) pourront être prises en charge. D’autres actions sont prévues, comme la création de consortium entre entreprises des différents pays du programme, véritable levier pour prospecter les marchés de l’export.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex