Publié : vendredi 23 janvier 2015
Francis Landat, président de Coop Cerno

La population mondiale progresse et consomme de plus en plus de fruits secs, notamment des noix. La production française, elle, augmente peu ! Certes, le climat ne lui a pas été très favorable ces dernières années, mais son potentiel est en progrès avec de nouvelles plantations. Coop Cerno s’inscrit totalement dans ce schéma de développement avec ses 500 adhérents et son outil commercial performant qui met en marché 6 000 t de noix ou de cerneaux pour un chiffre d’affaires de 30 Me. Sa dimension humaine et ses valeurs auxquelles je suis particulièrement attaché font de cette coopérative le partenaire solide, le prolongement de nos exploitations. Nous, nuciculteurs, devons encore améliorer nos performances au verger, être plus présents sous nos arbres. La noix, reconnue en AOP et produite aussi en bio, est appréciée des consommateurs de tous pays pour ses qualités gustatives et ses bienfaits sur la santé. Les noyeraies contribuent aussi à l’équilibre environnemental de nos coteaux et nos vallées du Périgord. Enfin, la noix nous assure un revenu respectable, ce qui est remarquable aujourd’hui dans le contexte agricole. Pour mener à bien nos projets, nous avons besoin de nos techniciens, des stations expérimentales, de nos structures, mais aussi d’eau pour irriguer. Avis à nos politiques : nous avons besoin de votre accompagnement.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex