Publié : vendredi 1 mai 2015

Premier constat : cette PAC, qui voulait conforter l’élevage, n’aura pas les résultats escomptés ; elle est même une vraie menace pour l’ensemble des exploitations de Dordogne. Plus de contraintes et moins d’aides : c’est ce qui nous attend ! Cette réforme de la PAC est la championne de l’imprécision, avec des manques sur l’ICHN, des Maec qui nous exaspèrent, et une transparence des Gaec bancale. Et ne parlons pas des administrations communautaires et nationales qui se renvoient la balle : désastreux ! Concernant les déclarations PAC, l’exercice 2015 s’annonce comme une vaste fumisterie : SIE à déterminer en dépit du bon sens paysan ; obligation de figer les haies ; déclaration “à l’aveugle” d’éléments verts quantifiés a posteriori… Face à cette complexité dans la déclaration PAC, dont nous avons obtenu que les délais soient repoussés, pouvons-nous avoir la certitude qu’il n’y aura pas de retard supplémentaire sur les paiements ? Nous y veillerons, tout comme nous exigerons du ministre d’être compréhensif concernant les contrôles PAC en 2015.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex