Publié : vendredi 20 mai 2016
Didier Fourcaud, président de La Périgourdine

Le marché mondialisé des céréales est soumis à une forte volatilité des cours bien éloignée de toutes les contingences territoriales. Nos producteurs sont confrontés à des exigences techniques, à des attentes sociétales et des contraintes réglementaires qui rendent difficile l’exercice qui consiste à équilibrer les comptes. Le rôle de la coopérative et de ceux qui la dirigent est de trouver des solutions pour résoudre cette difficile équation. Tout n’est pas si sombre sur nos terres périgourdines. S’appuyant sur le savoir-faire de nos producteurs et sur des installations de stockage performantes, récentes, nous avons pu contractualiser avec des partenaires locaux, un minotier et un industriel reconnus pour leurs compétences, afin d’écouler du blé de qualité sous forme de farine identifiée Périgord. Ce contrat offre à nos coopérateurs une visibilité sur trois ans et des prix rémunérateurs garantis. Ce partenariat entre acteurs locaux montre que des stratégies gagnantes pour l’économie de notre territoire peuvent être engagées sur des volumes significatifs. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de celle de nos magasins des Halles du Périgord pour valoriser les produits de nos exploitations. Demain, lorsque vous dégusterez un chausson aux pommes, une tarte, un flan..., il y a de fortes chances pour qu’une partie du blé composant la farine de cette pâtisserie vienne de champs des producteurs périgourdins.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex