Publié : vendredi 21 novembre 2014
Pierre Leonard, président Ja Dordogne

Comme chaque année en novembre, le syndicat JA organise des événements et actions pour sensibiliser les politiques et le grand public à la perte continue du foncier agricole, premier outil de travail des agriculteurs. La question du foncier est aussi préoccupante pour notre alimentation. En effet, ces terres sont nécessaires à l’indépendance alimentaire de la France et au rééquilibrage de sa balance commerciale, mais aussi au dynamisme des territoires, au maintien de la biodiversité. Or, la rareté du foncier constitue un frein à l’installation et entraîne la concurrence des agriculteurs entre eux et avec d’autres secteurs d’activité. Certains terrains sont devenus des friches ou sont inexploités, d’autres sont soumis à la spéculation foncière, objets de fortes convoitises immobilières. Les espaces agricoles régressent d’environ 80 000 hectares par an, l’équivalent d’un département tous les sept ans ou une perte de trois exploitations par jour ! Dans ces circonstances, comment envisager de nourrir nos enfants ? Jusqu’à la fin du mois, les Jeunes Agriculteurs mèneront des actions afin de faire prendre conscience aux citoyens que cette situation ne peut pas perdurer.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex