Auteur : Lionel Robin
Publié : vendredi 29 août 2014

Ophélia Camandone et Denis Porcher ont créé à la fin de l’année dernière la Brasserie artisanale de Marsac. Passionnés par les bières, ils entendent développer des produits qui leur ressemblent et où le Périgord trouvera sa place.

La bière chevillée aux corps

Joséphine Baker chantait qu’elle avait deux amours, Ophélia et Denis pourraient sur le même air chanter qu’ils ont deux passions : la bière et le Périgord, l’une n’étant pas incompatible avec l’autre. Du coup, tous les deux ont un jour décidé de faire de ces deux passions un projet de vie commune. Ainsi est née la Brasserie artisanale de Marsac.
« Nous, on aime la bière, et encore plus la bière artisanale », reconnaît Ophélia Camandone, « et nous avons passé du temps à aller en découvrir partout où c’était possible », surenchérit Denis Porcher. Ajouter à cela une impression d’être au bout de son parcours professionnel, à La Poste pour elle, dans la méthanisation agro-industrielle pour lui, et le cheminement vers la création d’une brasserie artisanale s’est fait tout naturellement pour tous les deux. « Nous vivions à Limoges, précise Ophélia Camandone, où il y avait déjà des brasseries. Nous aimons le Périgord et avions envie de nous y installer. »
Du coup, c’est en Dordogne qu'ils créent la société en novembre 2013. Ils s’installent dans un bâtiment situé à Marsac, derrière un fast-food. Ils trouvent du matériel d’occasion et de qualité qui leur permet de limiter leur investissement. Leur premier brassin chauffe en février et les premières bières sont commercialisées en avril.
Si Ophélia a conservé son emploi de factrice en attendant de pouvoir travailler exclusivement à la brasserie, Denis, lui, s’y consacre entièrement. « Mon passé de biochimiste m’aide pour respecter les procédures, l’hygiène du matériel, l’élaboration des recettes, etc. Parce que faire une bière, c’est facile mais c’est tout aussi facile de la rater ». Tous les deux se sont donc formés à la brasserie artisanale en se rendant au Québec, qu’ils appellent « notre Eldorado de la bière. » « Nous y avons fait de belles rencontres avec des brasseurs formidables. Ils n’ont pas forcément un patrimoine brassicole, en revanche, ils sont capables de belles réinterprétations des bières existantes », expliquent les deux brasseurs marsacois.

Cinq bières et des projets
Ophélia Camandone et Denis Porcher ont pour l’instant une gamme de cinq bières où prédominent, pour certaines, une influence nord-américaine et l’univers de la moto. D’ailleurs, leurs capsules sont, depuis peu, d’une belle couleur orange, celle des mythiques Harley-Davidson. L’Hildegarde est une blonde, la Hombre est une ambrée d’influence nord-américaine, la Sakura est conçue sur une base ambrée avec du gingembre et de la coriandre, la Rustine est une bière légère élaborée pour le Tour de France mais dont la production va se poursuivre. Quant à la Tatou, c’est une bière de style californien, plus forte en alcool.
D’autres créations vont suivre avec une recherche sur les produits locaux. « Nous aimerions créer une identité bière avec le terroir périgourdin. » Ainsi, une “barley wine” (alternative brassicole au vin) devrait bientôt voir le jour, ce sera une bière élevée en fût ayant contenu du monbazillac.
Les trois-quarts de la production sont écoulés via des revendeurs, soit des cavistes, des restaurateurs ainsi que des bars à Périgueux, Bergerac, Bordeaux ou Limoges. Mais Ophélia Camandone et Denis Porcher font également de la vente directe à la brasserie à Marsac. D’ailleurs, ils viennent d’acquérir une licence III qui va leur permettre d’installer des mange-debout. Après avoir avalé un hamburger, les visiteurs pourront donc déguster leurs bières tout en écoutant Denis, inlassable encyclopédiste de la bière.



EN CHIFFRES

  • 125 000 € ont été investis pour créer l’entreprise, dont 50 000 € d’apport et un prêt de Initiative Périgord de 10 000 €
  • 300 à 320 hl par an, c’est le volume qu’espère produire la Brasserie de Marsac.

 

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex