Auteur : Laetitia Lemaire
Publié : vendredi 1 mai 2015

Monbazillac. Le 7e Salon métiers et arts prend ses quartiers au cœur du château, du 7 au 10 mai. Une cinquantaine d’artistes et artisans seront présents avec leurs créations.

« La manifestation reste dédiée aux artisans locaux »

C’est un rendez-vous qu’ils affectionnent tout particulièrement. D’abord parce que ce Salon métiers et arts, depuis trois ans, se passe dans le cadre prestigieux et inhabituel du château de Monbazillac. Il faut bien avouer qu’il y a pire comme galerie d’exposition. Ensuite et surtout parce que ces quelques jours hors de leurs murs permettent aux artistes et artisans d’art de sortir de leur solitude créatrice. « L’une des caractéristiques de notre travail, c’est qu’on est toujours très isolé. Le salon et qui plus est le réseau Métiers d’art nous permet de nous rencontrer, échanger et parfois même travailler sur des œuvres collectives. C’est enrichissant à tous niveaux », témoigne Myriam Moszkowicz, créatrice de bijoux et broderie perlée.
Pour sa part, elle est une fidèle du réseau et du salon. « Moi, je m’accroche au réseau. Il m’apporte énormément parce que je rencontre des artisans d’art très différents. Et le réseau m’incite à aller plus loin dans ma démarche. C’est Isabelle Gueunet-Salvucci, animatrice du réseau, qui m’a par exemple parlé d’un stage de broderie perlée à Paris. Je l’ai suivie et grâce à ça, j’ai atteint un autre niveau dans la création de mes bijoux. Ce réseau et ces rencontres ouvrent l’esprit. »

Limiter les places
et faire tourner les talents
 Et au-delà des échanges entre professionnels, le Salon métiers et arts est un moment privilégié avec le grand public. « C’est une vitrine pour tout le Bergeracois et un moyen de faire connaître les jeunes talents et de les mettre en contact avec le public », souligne Serge Fourcaud, président du Pays du grand Bergeracois. Ils sont 200 sur tout le territoire, dont 80 appartiennent au réseau.
Une cinquantaine d’entre eux seront ainsi en “représentation“, durant quatre jours, du 7 au 10 mai prochains. Plasticiens, verriers, peintres, graveurs, ébénistes d’art, tapissiers, doreurs sur bois ou souffleurs de verre, ils investissent les salles et le hall du château de Monbazillac.
« Nous recevons énormément de demandes de toute la France pour pouvoir exposer mais ça reste une manifestation dédiée aux artisans locaux. Nous avons limité le nombre d’exposants à 50. Et nous avons décidé d’éviter le barnum dans la cour, en raison de la météo toujours incertaine. L’idée, c’est de faire tourner ceux qui n’ont pas pu exposer l’année précédente. Pour cette édition, il y aura donc 40 artisans d’art et 10 artistes peintres, ce qui reflète bien la répartition des métiers dans le réseau », détaille Isabelle Gueunet-Salvucci.

Ateliers et démonstrations
Ils se mettent aussi en scène avec des démonstrations de savoir-faire prévues les samedi et dimanche, de 11 h à midi. Et les plus jeunes ne sont pas oubliés puisque, comme l’an dernier, des ateliers pour enfants sont mis en place sur deux créneaux horaires, samedi et dimanche, de 14 h à 17 h, pour travailler la terre et l’osier.




PRIX DE L'ARTISAN 2015

Le Pays du grand Bergeracois achète une œuvre d’une valeur de 200 euros au lauréat désigné par le vote du public et, nouveauté, une exposition collective sera organisée en octobre prochain pour les dix premiers créateurs, à la médiathèque de Prigonrieux.

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex