Publié : vendredi 7 décembre 2018
Fabien Joffre, président FDSEA Dordogne

 

Le monde agricole n’a jamais eu à répondre à autant d’enjeux simultanément.  Pour d’abord mettre fin à la guerre des prix, nous portons beaucoup d’espoir dans la loi issue des États généraux de l’alimentation, adoptée le 30 octobre. Mais les ordonnances ne sont toujours pas signées alors que les négociations commerciales annuelles, entre la grande distribution et ses fournisseurs, ont commencé. Le gouvernement vient de reporter la promulgation de ces ordonnances, laissant ainsi la possibilité à la grande distribution de négocier comme si la loi n’avait jamais existé ! Le gouvernement ne doit en aucun cas être dupe de ceux, distributeurs en tête, qui profitent des revendications légitimes des citoyens (gilets jaunes) sur leur pouvoir d’achat pour ne servir que leurs propres intérêts. L’encadrement des promotions et la hausse du seuil de revente à perte ne pénalisera pas les consommateurs, mais elle peut redonner un peu d’air à des producteurs agricoles qui en ont bien besoin. Les chantages sont insupportables ! Si les agriculteurs expriment leur colère, ce ne sera pas sur les Champs-Élysées… Il faut choisir entre rémunération des éleveurs ou enrichissement de la grande distribution !

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex