Publié : vendredi 15 novembre 2019
Jean-François Gazard-Maurel, président de la FDCuma Dordogne

Ce 15 novembre, l’assemblée générale de la Fédération des Cuma fera le point sur un an de travail auprès des Cumistes. Nous prendrons aussi un moment pour faire le constat de 40 années d’actions en faveur de la mécanisation partagée… Toute cette période au service de l’agriculture de notre département très diversifiée avec le souci permanent de coller à la demande, mais aussi toujours l’anticipation, l’innovation et la recherche de nouvelles techniques. Tout ce travail au quotidien dans le but de garder une production locale, économiquement rentable, socialement dynamique sur le territoire et en phase avec la demande sociétable en faveur de l’environnement. Notre économie agricole est mondialisée, le constat est sans appel… les Cuma sont quand même des outils pour réduire les charges donc aussi pour faire plus de revenus, tout en gardant une population agricole la plus nombreuse possible… ce n’est pas le modèle mondial auquel nous sommes confrontés tous les jours. Notre indépendance alimentaire est à ce prix ! Les initiatives collectives, qui rassemblent et animent nos territoires, doivent être préservées et encouragées. Les nouvelles générations qui feront l’agriculture de demain ont l’outil Cuma, à eux de le moderniser, de l’adapter et de le pérenniser au moins 40 ans de plus…


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex