Auteur : Lionel Robin
Publié : vendredi 12 juillet 2019

Agroalimentaire. L’Esat de Gammareix participera à Terre en fête, à Montagnac-la-Crempse, le 28 juillet. L’occasion de découvrir la conserverie qui emploie une trentaine de travailleurs handicapés mentaux.

De la différence naît la qualité

Vivianne montre son diplôme fièrement. Il est affiché au mur du couloir qui mène à la salle de pause. Il y en a d’autres. Tous sont la preuve des efforts fournis par ces travailleurs pour obtenir leur RAE (Reconnaisance des acquis de l’expérience). « Ce diplôme témoigne d’un parcours de formation et il s’obtient face à un jury externe. Dès qu’un de nos salariés l’acquiert, nous en sommes tous très fiers », témoigne Sébastien Franco, responsable commercial de l’Esat Gammareix, à Beleymas. C’est que les travailleurs en question sont handicapés mentaux. Ce qui fait de cette conserverie nichée au cœur du pays de Beleyme une entreprise atypique.

L’Esat de Gammareix dépend de l’association Les Papillons blancs, une structure créée en Bergeracois par des parents pour soutenir leurs enfants handicapés. L’association fonctionne beaucoup avec des dons, ce qui a été le cas de l’ancienne exploitation agricole de Gammareix, en 1979. Depuis, les bâtiments et les lieux sont dévolus à deux activités : d’une part la scierie où sont fabriquées, entre autres des palettes, d’autre part la conserverie qui produit essentiellement des spécialités périgourdines.

Deux ateliers et une récompense

Le Domaine de Gammareix sera présent lors de Terre en fête, la manifestation organisée par les Jeunes Agriculteurs, le dimanche 28 juillet. Derrière leur stand, outre les responsables de l’Esat, des travailleurs handicapés seront là, pour partager avec leurs mots et leurs grands sourires avec les visiteurs et les clients de leurs produits. Parce qu’il s’agira bien de montrer le savoir-faire de l’entreprise.

Sur les quelque 72 travailleurs handicapés de l’Esat, une trentaine est employée à la conserverie. Ils sont répartis en deux ateliers. À la fabrication, deux moniteurs, tout autant encadrants que cuistots, gèrent une équipe de 12 employés. Le second atelier est dédié au stockage et aux expéditions. Ce dernier compte également deux moniteurs mais pour 18 salariés.

L’atelier de fabrication est neuf, construit en 2016. Il a été pensé pour, tout en respectant les normes et la réglementation, faciliter le travail des salariés. « Actuellement, révèle Sébastien Franco, nous sortons 1 700 bocaux par jour mais nous avons la capacité de faire plus, si besoin. » Le Domaine de Gammareix transforme de 60 à 65 tonnes de matière première par an. « Hormis pour le gibier, d’origine France, parce que c’est un peu plus compliqué, nous achetons au maximum auprès de producteurs locaux », précise le responsable commercial de l’Esat.

À 75 %, les conserves, foie gras, pâtés, terrines et autres plats préparés sont commercialisées via la grande distribution. Le reste en vente directe, auprès de grossistes ou dans des jardineries.

Comme toutes les entreprises, le Domaine de Gammareix cherche à promouvoir son savoir-faire artisanal et la qualité de ses produits. La médaille “Saveur d’or 2018” du concours Saveurs Nouvelle-Aquitaine est venue récompenser cette démarche pour des rillettes de canard au foie gras. « Une belle récompense et une valeur ajoutée pour nos produits », se réjouit Sébastien Franco.


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex