Publié : vendredi 5 juillet 2019
Jean Ricateau, directeur des rédactions

Après plus d’une semaine de chaleur étouffante, voilà que renaissent les polémiques sur l’utilisation de l’eau en été. Industriels, agriculteurs et autres gros consommateurs sont pointés du doigt pour leur utilisation intensive de la ressource hydrique. C’est de bonne guerre pour faire du reportage “à chaud” sur l’actualité et pour illustrer la canicule. Mais on oublie bien souvent que ces même « gros utilisateurs » ont depuis des années mis en place des moyens pour rationaliser et réduire drastiquement leur consommation en eau. Eux, déjà, recyclent, stockent et de manière générale gèrent finement cette ressource vitale pour leur activité. Et ça fait des années qu’ils se battent avec les pouvoirs publics pour obtenir le droit de stocker en hiver quand les rivières débordent pour ensuite prélever dans ces espaces aménagés le moment venu. Mais malheureusement, sur ce dossier, toujours pas de consensus qui permettrait de répondre à des besoins estivaux vitaux, notamment pour de nombreux agriculteurs. N’oublions pas que les cultures de saison constituent nos repas d’été. Et que sans eau, point de salade, de melon et autres fruits et légumes, tant appréciés par les consommateurs que nous sommes.

 

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex