Auteur : Lionel Robin
Publié : vendredi 9 novembre 2018

Boulazac. Présidents, directeurs, anciens et actuels, élus locaux et de nombreux invités ont participé à l’inauguration des nouveaux locaux de la mutuelle qui soigne ainsi son ancrage territorial.

Groupama en son nouvel écrin

Tout a commencé par une minute de silence. Émouvante. Comment pouvait-il en être autrement ? Évoquer d’une manière ou d’une autre Groupama en Dordogne sans penser à son ancien président, Régis Blondy, qui vient juste de disparaître, c’est évidemment impossible. Et le président de Groupama Centre-Atlantique, Michel Baylet, a eu bien du mal à retenir ses larmes au moment d’inaugurer les tout nouveaux locaux de la mutuelle, à Boulazac, mercredi midi. Tous ceux qui se sont exprimés n’ont pas manqué de lui rendre hommage et de rappeler son rôle dans ce déménagement de Périgueux à Boulazac.

« Peu de mutuelles peuvent se prévaloir d’un tel site » s’est réjoui Richard Salles, président de Groupama Dordogne. Comme d’autres responsables de l’assurance, il a mené des visites pour faire découvrir ces nouveaux locaux. Au-delà de ces bureaux et plateaux de travail, tous les responsables de Groupama ont tenu à souligner l’ancrage dans le territoire de la mutuelle. Ce qu’a encore résumé Richards Salles : « Nous voulons continuer d’investir dans le territoire ».

Le maire de Boulazac, et président du Grand Périgueux, a salué l’arrivée sur sa commune de ce vaste site sur la zone du Suchet en plein développement. « Vous voilà dans un environnement de travail de qualité où il y a tout ce qu’il faut pour que vos collaborateurs puissent se réaliser professionnellement et personnellement ». Jacques Auzou a rappelé que l’histoire de la ville et de Groupama datait puisque la mutuelle a été un des premiers partenaires du club de basket, aujourd’hui au plus haut niveau.

« Nous sommes convaincus de la richesse économique des territoires. »

Le directeur général de Groupama Centre-Atlantique a mis en exergue le rôle symbolique de ce site : « notre conviction est forte que nos territoires sont riches et que nous devons rester à leur contact. Et ce site manifeste cette volonté ». Pierre Cordier a tenu à affirmer avec conviction que « le monde se digitalise mais il restera toujours des agences Groupama parce que s’il faut savoir vivre avec son siècle, l’humain reste important ».

Le déménagement de Périgueux, où étaient situés les anciens bureaux, à Boulazac, a eu lieu en juillet. Les quelque 80 collaborateurs travaillent donc dans un bâtiment de 1 000 m2. Pas forcément destiné à accueillir du public, hormis pour des rendez-vous spécifiques, il a été conçu pour être fonctionnel, adaptable et confortable. Il abrite les services Dommages et sinistres aux biens, la Protection juridique et les Sinistres agricoles ainsi que le cabinet d’inspection des sinistres. Ces services sont gérés pour les dix départements de Groupama Centre-Atlantique. 

 

L’ensemble du bâtiment occupe deux niveaux. Les concepteurs ont fait en sorte que la lumière naturelle éclaire les bureaux, réglables en hauteur, des salariés qui passent beaucoup de temps au téléphone. Du coup, les salles de réunion ou de visioconférence sont placées au centre des plateaux. Au rez-de-chaussée, l’espace détente, où la préparation des repas est possible, se veut le plus convivial possible. « Nous ne sommes pas dans une logique somptuaire mais bien dans la qualité du travail », spécifie Pierre Cordier.

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex