Auteur : Alexandre Merlingeas
Publié : vendredi 26 octobre 2018

St-Laurent-des-Vignes. Les 200 salariés de la caisse locale Charente-Périgord ont rejoint le nouveau siège. Un investissement de presque 13 M€, symbole de l’ancrage territorial de la banque.

Le Crédit agricole marque son territoire

Le nouveau siège périgourdin de la caisse locale de la banque verte trône fièrement, Route de Bordeaux. Derrière l’édifice fait de piliers en bois et de béton, avec ses vastes baies vitrées, on voit les trois grands chênes centenaires qui donnent leur nom au site. On peut même apercevoir, à l’horizon, les avions qui décollent de l’aéroport de Roumanière. Après 15 mois de travaux, si les extérieurs du bâtiment ne sont pas encore achevés, cela n’a pas empêché les 194 salariés installés au Combal, de déménager le 15 octobre. Sur place, les engins et les ouvriers s’activent encore pour terminer les extérieurs. Il leur reste du temps d’ici l’inauguration prévue en janvier 2019.

« Ce projet a démarré il y a trois ans, a rappelé Laurent Martin, directeur général de la caisse. On avait fait appel à plusieurs cabinets pour connaître la meilleure solution par rapport à nos deux sites, avec celui de Soyaux. Ils nous disaient tous de construire un bâtiment unique sur Périgueux. Le conseil d’administration a fait le choix de rester à Bergerac. C’était important pour ce territoire qui a besoin qu’on y investisse. Ce sont 200 salariés et leurs familles qui y vivent. On fait passer un message politique fort. » Au siège de Soyaux, avec ses 350 salariés, les travaux de rénovation vont bientôt commencer à hauteur de 18 M€ pour une livraison fin 2019-début 2020.

Le bâtiment périgourdin comprend plus de 4 000 m2 répartis sur deux niveaux, construits par le cabinet Archistudios à Sigoulès et son architecte, Roger Mirabel. Il a coûté 12,6 M€. 96 % de ce montant ont été utilisés pour des artisans du territoire de la banque, essentiellement de Dordogne. « C’était un très bon projet pour eux car ce type de grande construction est rare sur le secteur. Techniquement, il présentait quelques difficultés car il est en demi-cercle. Au final, cette construction est très réussie sur le plan esthétique et fonctionnel », s’est réjoui Laurent Martin. 

« On fait passer un message politique fort. »

Le bâtiment se compose de deux parties. Dans l’une d’elles, consacrée aux bureaux et à l’administration, les salariés sont à l’ouvrage dans un espace largement ouvert. « Chacun a un poste de travail avec de petits espaces de coworking pour deux ou trois personnes, des salles de visioconférences et des équipements de confort modernes. On a travaillé avec un ergonome pour se mettre dans des conditions de travail collaboratives, pour un échange plus fluide entre les personnes et un fonctionnement transversal », explique Jean-Louis Houel, directeur adjoint de la caisse locale, qui pilote les deux projets. Chaque collaborateur est équipé d’un PC portable par lequel il a accès à la téléphonie. Finis les téléphones fixes, ainsi que les armoires et les poubelles, puisque tout ou presque est désormais digitalisé ou recyclable. La caisse locale a d’ailleurs fait don de l’ancien mobilier du Combal à 250 associations du territoire.

Dans la deuxième partie, le Crédit agricole dispose d’un auditorium de 250 places, qui aura vocation à être utilisé par les acteurs institutionnels, économiques ou associatifs locaux. Comme dans leur ancienne implantation, les salariés vont bénéficier d’un restaurant d’entreprise qui pourra aussi se transformer en espace de réunion convivial.

Enfin, le site est destiné à s’auto-alimenter sur le plan électrique. Des ombrières photovoltaïques vont être installées en 2019, sur les parkings, pour produire l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex