Publié : vendredi 19 octobre 2018
Pierre-Henri Chanquoi, président Jeunes Agriculteurs Dordogne

Les actes de violence de la part des militants anti-spécistes se multiplient. Ces extrémistes ont la volonté de nous imposer leur mode d’alimentation par la force. La FDSEA et les JA Dordogne tiennent à dénoncer, avec la plus grande fermeté, ces actions et ces modes de pensées extrémistes. Leur idéologie radicale, l’antispécisme, refuse toute hiérarchie entre les espèces, et prône les mêmes droits pour les animaux et pour les hommes. Ces idéologues apparentent l’industrie de la viande à un “holocauste”. Ils comparent la fin de l’exploitation animale à l’abolition de l’esclavage. Allons-nous laisser faire ces dérives au nom de croyances dangereuses pour notre société ? Une très faible minorité de la population française n’a pas le droit de faire régner la terreur au moyen de croisades alimentaires. Nous refuserons toujours de nous laisser dicter nos choix alimentaires et nos choix de consommateurs. Nous défendons notre liberté à consommer de la viande, des fruits, des légumes, du fromage, des produits laitiers. Nous défendrons les agriculteurs face à ce nouveau fascisme alimentaire. Mangeons librement ! Consommons librement ! Laissons à chacun ses choix et ne laissons personne nous dire ce que nous devons avoir dans nos assiettes ! 

 

 


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex