Auteur : Nelly Fray
Publié : vendredi 27 octobre 2017

Stratégie. Le groupe Mademoiselle desserts, déjà implanté en Périgord, vient d’ouvrir une unité de production à Thenon, adossé à un autre géant, Stef logistique. Dix-huit emplois ont été créés sur ce site et de nouvelles embauches sont prévues.

Coopération industrielle fructueuse

La Dordogne, c’est le foie gras, les truffes et pourquoi pas demain les pâtisseries ?  Du moins, le groupe Mademoiselle desserts, déjà implanté à Condat-sur-Trincou (connu précédemment sous l’identité Martine spécialités), vient de créer une deuxième unité de production à Thenon.
L’originalité de cette implantation est qu’elle est adossée au site industriel de Stef logistique dédié à la logistique des produits alimentaires surgelés. Parmi les clients de Stef – des industriels de l’agroalimentaire de Dordogne et de Corrèze –, on trouve Mademoiselle desserts. « C’est en apprenant en 2015 que Mademoiselle desserts voulait créer un nouveau site de production que l’idée d’une coopération industrielle entre les deux groupes a germé », a rappelé Bertrand Bompas, directeur général de Stef logistique, lors de l’inauguration du site, le 20 octobre, en présence de la préfète et des élus locaux.
La coopération est financière aussi puisque, sur les 6 millions investis pour la réalisation du projet, deux tiers ont été financés par Mademoiselle desserts pour l’achat de machines de production. La rénovation du bâtiment désaffecté qui jouxtait l’unité logistique, soit un tiers du montant total de l’investissement, a été prise en charge par Stef. Ce qui fait dire à Didier Boudy, président du groupe Mademoiselle desserts, que « l’usine de Thenon est la seule des dix unités de Mademoiselle desserts à ne pas être la propriété du groupe ».  

Une marque pour le snacking

Séduits par cette bonne coopération industrielle, les élus ont apporté leur écot, puisque la Région et le Département ont respectivement aidé le projet à hauteur de 150 000 e et 50 000 e. Il s’agit de soutenir le développement de l’entreprise qui a déjà créé 18 emplois.
Le site de Thenon est dédié au développement de la marque “Oh oui !”, la toute première à être mise sur le marché par Mademoiselle desserts. En effet, ses pâtisseries, dont le fameux flan qui est le succès incontesté de l’entreprise, sont destinées à la restauration et à la grande distribution. Désormais, on trouvera aussi des produits de snacking identifiés “Oh oui !”, des produits fabriqués dans un site de production situé en Angleterre mais qui seront tous packagés à Thenon. Barres dessert, parts individuelles, produits sans gluten... verront bientôt le jour un peu partout dans les endroits dédiés au snacking, ce mode de consommation de plus en plus plébiscité pour les déjeuners rapides au boulot ou dans la rue.
Les pâtisseries “Oh oui !” ont d’ores et déjà été testées dans quelques grandes surfaces et stations-service avec un franc succès semble-t-il. Ce qui permet d’envisager des lendemains qui chantent sur le site de Thenon : 30 à 40 personnes pourraient y travailler à terme.


EN CHIFFRES

  • 225 sites et 16 000 collaborateurs répartis dans 7 pays européens pour Stef, leader de la logistique du froid
  • 10 sites de production en France, Royaume-Uni et Pays-Bas pour Mademoiselle desserts qui compte 1 400 collaborateurs

Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex