Auteur : Suzanne Boireau-Tartarat
Publié : vendredi 20 octobre 2017

Commerce de proximité. Fabrice Lamothe, après avoir soutenu la création des épiceries solidaires pour le Département, a créé son « petit lieu convivial où les gens se parlent et se rencontrent ». Un vrai commerce de proximité.

Épicerie et snack : même combat de proximité

Ce mardi matin ensoleillé, l’endroit est fréquenté en continu, les gens se croisent et se saluent. Ouvert de 7 h à 13 h et de 15 h à 19 h 30, il voit passer les clients de toutes les générations et de tous horizons. Des Anglais épris de productions locales, des habitués retraités, des actifs de passage, les enfants pour le goûter... Tout un monde tourne autour de cette épicerie snack. « C’est un lieu de gourmandise et de lien social, j’avais envie de réunir cela. » Fort de son expérience dans le réseau des épiceries solidaires, dont il a assuré la mise en place pour le compte du Conseil général, en 2010-2011, puis d’un poste en lien avec le monde agricole dans un service de l’environnement, Fabrice Lamothe s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale avec un sens aigu de la proximité et de la solidarité, et la volonté de mettre en avant les artisans et les producteurs locaux.
Il prend progressivement le relais de Geneviève Rouby, que tout le monde appelle ici Vivi, dans le cadre d’une convention de tutorat : elle continue à travailler à ses côtés, mais c’est lui qui a ficelé totalement son dossier, avec l’accompagnement de la CCI sur les objectifs de rentabilité. « Les banques m’ont suivi, mais il faut dire que mon projet était raisonnable. »
L’accord est intervenu ce printemps et la reprise du fond le 24 août. « Je voulais créer mon entreprise, et ce type de lieu en particulier, depuis des années, sans idée précise de l’endroit où ce serait. L’occasion s’est présentée. Je suis bien ici. » Son nouveau métier de relais entre producteurs et consommateurs le comble pleinement, il prend plaisir à valoriser le territoire qu’il aime et contribuer au partage. « C’était déjà un lieu de vie, Vivi était dans cette démarche d’échanges et je veux développer cela, le potentiel existe. »

Valorisation du terroir et goût des autres

Bien accueilli par les habitants, il l’est aussi par la mairie, qui le fait travailler pour la cantine ou les animations, et par la communauté d’agglomération. « Je travaille avec des producteurs en circuit court. Le week-end je propose du poulet, du veau, du porc, des huîtres et des moules, des produits un peu plus festifs ; mais l’épicerie reste généraliste pour les courses de dépannage... J’essaie de satisfaire au mieux les demandes. Je propose aussi du gaz, des journaux et un relais poste. » Les clients ont l’habitude d’appeler aussi pour passer commande et savent que tout sera prêt quand ils viendront récupérer leur carton. « J’observe de la bienveillance entre les gens, certains déposent les courses à leurs voisins âgés. »

Un rayon de produits du pays

Le rayon des bières et vins de pays, avec une belle option sur le bio, la biodynamie et le sans sulfite, des spécialités de Clovis Reymond, mais aussi des conserves artisanales (celles du Manoire, celles de l’Esat de Gammareix), permet de composer de jolis paniers cadeaux.
L’ouverture du snack le midi met en avant les produits frais. Fabrice réalise aussi de beaux sandwiches maison avec le bon pain des deux boulangeries qui travaillent en dépôt avec lui, du fromage et du poulet fermier...  Sa formule à prix tout doux séduit habitués et clientèle de passage ; les entreprises y organisent aussi des déjeuners de travail.
Le commerce de Fabrice se situe en face du Lembarzique-Café et les deux voisins aimeraient bien organiser des événements ensemble. Dès l’ouverture, il s’était mis dans l’ambiance avec le festival Lembr’ Africa Fest, sa terrasse était bienvenue. « Je ne regrette pas ce changement de vie, j’ai encore des idées à lancer, je commence juste, il me faut un peu de temps. » Ainsi, il n’a pas encore ouvert de page facebook mais le bouche-à-oreille remplace avantageusement internet pour le moment. L’avantage de la proximité.



Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex