Auteur : Suzanne Boireau-Tartarat
Publié : vendredi 6 octobre 2017

 Luxe. Sur son site historique de Saint-Médard-d’Excideuil, Repetto prévoit d’ajouter la fabrication d’articles de maroquinerie à sa production de chaussons de danse, ballerines et chaussures haut de gamme.

Une arrivée sur la pointe des pieds

Le parcours de l’actuel directeur d’établissement, à Saint-Médard-d’Excideuil, n’est pas étranger à ce projet : Patrick Paulh, qui évoque la future ouverture d’une unité de maroquinerie sur place, vient de ce secteur. « J’ai été surpris de voir la similitude des métiers de préparation du cuir. » Le site périgourdin réalisera prochainement des pièces fabriquées en Tunisie et en Italie. « Nous travaillons en lien étroit avec le pôle d’excellence cuir de Thiviers, dont nous avons contribué à la création, et nous accueillons actuellement deux personnes en formation dans la perspective de cette production. »
 Cela devrait commencer avec des modèles de moindre complexité mais l’entreprise ne pose pas de limites car il existe une grande proximité entre chaussure et maroquinerie, avec des techniques de piqûre et de coloration déjà maîtrisées.
« L’outillage est le même. La mise en place devrait se faire sur les deux ans qui viennent. L’investissement sur ce projet représente plusieurs centaines de milliers d’euros. Nous souhaitons être la première entreprise à concilier les deux activités. »

Coup de jeune

Avec plus de 450 références actives, Repetto renouvelle une centaine de modèles de chaussures à chaque collection. De nouveaux ambassadeurs de la marque, les chanteurs M et Stromae, marchent dans les pas de Bardot et Gainsbourg.
Repetto connaît un rajeunissement des matières et des styles de chaussures, avec des coloris tendance, et s’inscrit dans les mêmes rythmes et standards de fabrication que d’autres marques connues.
L’entreprise se développe essentiellement à l’international : 60 % de sa production de chaussures part à l’exportation. La croissance est impressionnante en Asie, sur les marchés coréen, japonais et chinois (+ 35 %). Repetto vient aussi de recruter un professionnel, basé à New York, pour conquérir le marché
américain.


 

 

L'ENTREPRISE

13 BAS ENCRepetto, La célèbre marque a été créée en 1947 à Paris par Rose Repetto pour son fils, le danseur et chorégraphe Roland Petit.

 

 

 


 

 

EN CHIFFRES

  • 150 salariés sont basés sur le site périgourdin, 80 au siège parisien. Au total, 1 000 personnes travaillent pour Repetto si l’on intègre son réseau de 130 boutiques dans le monde.

Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex