Archives

Créé : vendredi 17 décembre 2010

 

1923_9_BASChambre de métiers. À l’occasion de l’assemblée générale de l’organisme mercredi 15 décembre, les membres du bureau ont tracé les grandes lignes de leur programme pour accompagner le développement de l’artisanat dans le département.

La feuille de route
de la nouvelle équipe
Les élections d’octobre dernier ont porté une nouvelle équipe à la tête de la Chambre de métiers. Son assemblée générale, mercredi 15 décembre, est une étape importante pour le nouveau bureau qui a présenté sa feuille de route. Une femme (Laurence Moscardini, secrétaire adjointe) et cinq hommes (Patrick Meynier, président, Didier Gouraud, vice-président, Yves Liaud, trésorier, Laurent Beaudout, trésorier-adjoint, Jean-François Bittard, secrétaire), représentant divers corps de métiers dans le bâtiment, l’alimentation, la production et les services, se sont répartis des missions. Ils vont consacrer les cinq ans de leur mandature à renforcer les partenariats, notamment avec les collectivités territoriales, et à accompagner les ressortissants « dans le respect des valeurs, des savoir-faire et des savoir-être des artisans », a souligné la seule élue.
Et en termes d’accompagnement, il y a encore beaucoup à faire. Le président Patrick Meynier estime qu’il faut aller plus loin dans la mise en relation des porteurs de projets et des dirigeants de plus de 50 ans (40 % des artisans). Il veut aussi accompagner les artisans qui travaillent seul et ils sont majoritaires en Dordogne.
La création d’un groupe d’apprentis repreneurs, qui seront formés à la gestion et à la commercialisation, est en projet. L’EFM propose aussi un brevet de maîtrise de niveau 3, pour obtenir un diplôme équivalent à un BTS, qui augmentera encore la qualification des jeunes.

Diagnostic interconsulaire
Les actions de la Chambre de métiers mobilisent de nouveaux partenariats. Parfois, il s’agit d’impulser une dynamique à l’échelle d’un territoire : ainsi des artisanes, agricultrices, commerçantes du Périgord vert se forment à la création-reprise d’entreprises avec un réel succès puisque quatre entreprises ont déjà été créées et transmises dans ce cadre.
Désormais, c’est un diagnostic de territoire et une cartographie répertoriant l’ensemble des entreprises qui vont être soumis par les trois chambres consulaires de Dordogne. Le projet Vision, porté par la Chambre économique, qui regroupe les trois organismes consulaires, s’adresse plus particulièrement aux élus locaux. Il s’agit de leur proposer un outil exhaustif pour avoir toutes les cartes en main lorsqu’ils créent une zone d’activité par exemple. « Proposer aux collectivités territoriales une offre commune est une nouvelle étape dans la dynamique interconsulaire », a conclu le directeur Dominique Bouvet.


Nelly Fray

 

Retour à la une ...


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex