Archives

Créé : vendredi 19 novembre 2010

1919_9-HTCréation. À Brantôme, Mary-Anne et Pierre-Arnaud Texier ouvriront en janvier 2011 leur restaurant-bar. Objet de leur reconversion professionnelle, il est le fruit de deux ans de réflexion, de formation et de rencontres.

Une reconversion professionnelle cadrée

L’un vit depuis dix ans en Dordogne, l’autre est originaire d’Hawaï. À 45 ans et après une carrière dans les télécommunications, Pierre-Arnaud et Mary-Anne Texier avaient tous les deux envie de changer de vie, se retrouver et cesser de passer plus de temps en déplacements que chez eux.
Ils connaissent Brantôme et trouvent qu’il y manque un lieu de vie, d’échanges où chacun se sente à l’aise, un restaurant où venir en famille.
Aussi ont-ils décidé de créer ce lieu. Ce sera à la fois un bar-lounge de 30 places et un restaurant de 70 places. En effet, leur projet comporte plusieurs orientations dans le but de diversifier l’offre : hors saison, la restauration proposée sera plus élaborée, originale entre cuisine du monde et carte-brasserie. L’objectif est d’être en adéquation avec la clientèle locale, qui est visée dans ce projet.
En pleine saison, une activité snacking, bar-glacier et vente à emporter répondra à la demande touristique. En outre, ils se réservent le droit après quelques mois d’ouverture de réorienter leurs choix selon ce qui marche le mieux.
Ils savent que l’emplacement de leur projet est décisif dans sa réussite. C’est pourquoi, en 2008, ils achètent un local situé à l’intersection entre la rue piétonne et commerçante de Brantôme et la rue principale. Le site abritait précédemment la maison Matthieu, un magasin de confection réputé depuis plusieurs générations.

Bar, restaurant, web-café
Le frère de Pierre-Arnaud Texier investit à son tour dans le reste de l’immeuble, qu’il rénove. Depuis quelques mois, le premier et deuxième étage sont loués comme logements. Le couple Texier loge aussi au premier étage, ce qui est commode pour suivre le chantier et, bientôt, combiner avec l’activité du restaurant.
Le rez-de-chaussée s’étend sur une surface de 200 m2. La moitié accueillera des clients au bar, au restaurant ou au web-café. L’autre moitié est consacrée à la cuisine, la réserve et la cave. À noter, la cuisine sera ouverte, Mary-Anne n’ayant pas envie de rester enfermée derrière des portes battantes.
Plus que la seule frontière entre la cuisine et la salle, le passe marquera aussi le territoire de chacun des deux entrepreneurs : Mary-Anne gérera les repas, avec une carte qui changera souvent, tandis que Pierre-Arnaud managera la partie restaurant.

Deux ans de mise en place
Le site choisi et acheté, le couple Texier monte son projet : le financement, le changement de rythme de vie, les formations. Leur licenciement économique en mai 2010 précipite un peu leur projet.
Depuis septembre, les travaux battent leur plein. Les artisans choisis localement sont actuellement à pied d’œuvre pour que tout soit prêt en janvier, date prévue d’ouverture de ce restaurant nouveau concept.
Si certains s’étonnent de ce choix d’ouverture hors saison, Mary-Anne et Pierre-Arnaud Texier avancent deux raisons : n’étant pas du métier, ils souhaitent se faire la main avant la saison ; de plus, ils entendent se faire connaître de la clientèle locale. Cela a l’air bien parti, des réservations de groupes sont déjà enregistrées pour les premiers mois d’ouverture.
Enfin, conscients de la saisonnalité de l’activité, le couple a d’ores et déjà initié des partenariats avec la cave à vins voisine et les Jardins d’au-delà, le parc paysager de Brantôme.

Marie-Laure Chabalier

 

Retour à la une ...


Réussir le Périgord
7, rue du Jardin Public - BP 70165 - 24007 Périgueux cedex